La recherche clinique

Encadrement des essais

Les essais cliniques sont très vigoureusement encadrés.

 

Éthique de la recherche

Chaque projet de recherche doit obtenir l’approbation d’un Comité Éthique de la Recherche (CER) avant de débuter. Les CER sont indépendants et leur rôle est de veiller à la sécurité, à la protection et au bien-être de tous les participants. Ils ont ainsi le pouvoir d’approuver un essai clinique, de le rejeter, d’exiger des modifications ou d’arrêter la poursuite de l’essai. Les CER sont informés de l’évolution de l’essai. Ils sont composés de scientifiques, de spécialistes en droit, en éthique et de membres de la collectivité desservie par l’établissement. Pour plus de renseignements sur le Comité d’Éthique de la Recherche, visitez la page : http://www.chuq.qc.ca/fr/la_recherche/ethique_recherche/

Bonnes Pratiques Cliniques et Modes Opératoires Normalisés

Le personnel impliqué en recherche clinique au CHU de Québec doit respecter les Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) et Modes Opératoires Normalisés (MON) de l’établissement.

Les Bonnes Pratiques Cliniques sont des « normes de qualité éthique et scientifique s’appliquant à la conception et à la réalisation d’essai auxquels participent des sujets humains […]. » (Source CIH). Elles garantissent les droits, la sécurité et le mieux-être des participants.

Les Modes Opératoires Normalisés sont des outils d’assurance qualité et des procédures écrites conformes aux Bonnes Pratiques Cliniques. Ils sont exigés par Santé Canada, les organismes subventionnaires, les Comités d’Éthique de la Recherche, la réglementation québécoise et les promoteurs.

Autres textes normatifs

Le chercheur et son équipe de recherche doivent également se conformer à de nombreux autres textes encadrant la recherche clinique, tant au niveau provincial, national, qu’international. Citons par exemple,  l’Énoncé de politique des trois Conseils II: Éthique de la recherche avec des êtres humains, ou la Déclaration d’Helsinki.

De plus, avant de pouvoir être testé sur des humains, le traitement à l’essai doit avoir répondu à un grand nombre d’exigences, dont l’innocuité est la priorité.

0